Château d’Armailhac 2018

5ème Cru Classé Pauillac

Voisin du Château Mouton Rothschild, Château d'Armailhac, 5e Cru Classé, en est pourtant bien distinct, tant par ses vignes que par ses chais et son cuvier.
box icon 94
box icon 94
box icon 94
box icon 93
box icon 93
box icon 93 100
HVE - Haute valeur environnementale

279.00 / double-magnum

En stock

Château d’Armailhac en quelques mots

5ème Cru Classé en 1855, le Château d’Armailhac est la propriété de la famille Rothschild depuis 1933. Après avoir été renommé plusieurs fois, c’est en 1989 que la Baronne Philippine de Rothschild le renomme tel que nous le connaissons aujourd’hui. Situé au cœur de l’appellation Pauillac, Château d’Armailhac compte 76 ha de vignes sur de superbes croupes de graves proches de Mouton Rothschild et de Pontet-Canet. Les vins sont typiquement pauillacais, avec une structure solide et précise, et un fruit gourmand et généreux. Facilement accessible, ils sont également dotés d’un bel avenir en cave. Pour l’anecdote, le petit personnage sur l’étiquette de la bouteille est une reproduction d’une œuvre en verre filé du 18ème siècle représentant Bacchus, dieu du vin romain.

Le millésime 2018

Bien que les six premiers mois de l’année aient été peu favorables à l’annonce d’une belle récolte, l’ensoleillement record, les faibles précipitations et la sécheresse relative qui s’installèrent pendant l’été ont permis de réaliser de très belles vendanges: les baies étaient de petite taille mais exceptionnellement riches en sucres et en tannins. Les vins ont beaucoup de couleur et offrent d’excellentes structures tanniques. Ils sont remarquablement denses et veloutés avec une concentration aromatique rare. Du fait de la sécheresse, les quantités produites sont en retrait, mais le millésime s’inscrit d’ores et déjà parmi nos plus belles réussites.

Dégustation

La robe est profonde et aux reflets grenat. Le premier nez, riche et dense, révèle des arômes de mûres et de massepain. À l’aération, le fruité initial se prolonge sur une palette d’épices et de chocolat noir. L’attaque est puissante et structurée, laissant apparaître des notes poivrées et légèrement mentholées. Le milieu de bouche dévoile des tanins élégants et denses se prolongeant sur des nuances torréfiées et réglissées. La finale, longue et suave, signe un vin d’une harmonie remarquable.

Dans la presse

Purpurgranat mit violettem Rand. Verhaltenes Waldbeerbouquet mit einem Hauch Cassis. Am Gaumen mit samtiger Textur und reifen, stützenden Tanninen und guter Rasse. Im aromatischen Finale mit blauen Beeren und feinkörnigem Extrakt. Ein (zu) braver d'Armailhac dieses Jahr.

Weinwisser
Mai 2019

Lively cassis and blackberry notes are liberally laced with briar, tobacco and smoky details. Reveals a serious chalky underpinning on the finish. A bit backward, but all the elements are here.

Wine Spectator
April 2019

A soft and generous red with plum, tobacco and currant character and a delicious, full body and brightness. Juicy. Attractive, earthy aftertaste. Layered and dense.

James Suckling
April 2019

Le vin est puissant, très construit, avec des notes de fruits mûrs et de la concentration. La finale est étirée, mais un peu chaleureuse, trahissant la richesse du vin.

La Revue des Vins de France
Mai 2019

«…Deep garnet-purple colored, it reveals a very fruity nose of crushed blackberries, warm black cherries and mulberries plus hints of potpourri, spice cake and pencil shavings. Full-bodied, the decadent palate delivers loads of black berry layers and a firm, grainy frame with underlying freshness and an earthy finish. Wonderfully opulent D’Armailhac!»

www.robertparker.com
Mai 2019

Couleur rouge sombre, intense et belle. Nez intense, fin, fruité, pur, mûr, un des plus précis que je connaisse dans ce cru. Soyeux dès l'attaque, puis juteux au développement, particulièrement aromatique en milieu de bouche, très raffiné dans sa trame, gras, le vin glisse en finale pour s'achever long et très, très bon. Voilà le D'Armailhac le plus complet jamais vu à cet âge. Une grande réussite.

Quarin
Mai 2019

Ce pauillac séduisant dévoile un généreux bouquet ouvert sur d'intenses notes de fraise cuite et de pruneau. Le palais se développe en douceur et avec une grande élégance autour d'un élevage encore présent mais racé et de solides tanins. De quoi voir venir sereinement.

Guide Hachette des Vins
2022

Goûté en cours d'élevage et avant collage. Quel délice ! Vin particulièrement fruité, au corps fondant et caressant, à la finale délicatement tramée, éclatante de fruits, aux tannins fins.

Quarin
Octobre 2019

Dunkles Rubingranat, violette Reflexe, zarte Randaufhellung. Zart tabakig, ein Hauch von Vanille, Cassis, dunkle Herzkirschen, Brombeeren, feine Kräuterwürze, kandierte Grapefruitzesten, zarte Minze. Saftig, dunkles Beerenkonfit, elegant und frisch strukturiert, reife, runde Tannine, Cassis auch im Abgang, dunkles Nougat, sehr gute Länge, sicheres Reifepotenzial. (2020–2045)

Falstaff
14 février 2021

Fiche de cave

Château d’Armailhac 2018

Informations techniques

Millésime
2018
Couleur
Rouge
Format
double-magnum
Degré d'alcool
14.5%
Température de service
16-19°C
Maturité
2025 - 2063
Conservation
Nous recommandons de boire ce vin avant 2099
Cépages
55% Cabernet Sauvignon
30% Merlot
10% Cabernet Franc
5% Petit Verdot
Pays d'origine
France
Région
Bordeaux
Appellation
Pauillac
Points
94 Vinum

94 Decanter

95 Falstaff

94 James Suckling

93 Parker

93 Quarin

16.5 RVF

17 Weinwisser

93 Wine Spectator

Référence
082.003.2018.ca1dm