Château d’Armailhac 2017

5ème Cru Classé Pauillac

Voisin du Château Mouton Rothschild, Château d'Armailhac, 5e Cru Classé, en est pourtant bien distinct, tant par ses vignes que par ses chais et son cuvier.
box icon 93
box icon 91
box icon 94
box icon 92
box icon 92
box icon 94 100

257.40 / double-magnum

En stock

Château d’Armailhac en quelques mots

5ème Cru Classé en 1855, le Château d’Armailhac est la propriété de la famille Rothschild depuis 1933. Après avoir été renommé plusieurs fois, c’est en 1989 que la Baronne Philippine de Rothschild le renomme tel que nous le connaissons aujourd’hui. Situé au cœur de l’appellation Pauillac, Château d’Armailhac compte 76 ha de vignes sur de superbes croupes de graves proches de Mouton Rothschild et de Pontet-Canet. Les vins sont typiquement pauillacais, avec une structure solide et précise, et un fruit gourmand et généreux. Facilement accessible, ils sont également dotés d’un bel avenir en cave. Pour l’anecdote, le petit personnage sur l’étiquette de la bouteille est une reproduction d’une œuvre en verre filé du 18ème siècle représentant Bacchus, dieu du vin romain.

Le millésime 2017

Après un hiver relativement doux et des précipitations plus faibles que la moyenne, l’année 2017 a connu un épisode de gel le 27 avril sur l’ensemble du terroir bordelais. Cette année restera marquée par une période de sécheresse particulièrement longue qui n’a pris véritablement fin qu’en décembre. Porté par des températures supérieures à la moyenne, le cycle végétatif de la vigne a démarré légèrement en avance fin mars. Les conditions exceptionnelles d’avril et de mai ont entraîné une avancée de la végétation de 10 jours au moment de la floraison, et ce quel que soit le cépage. Après un mois de juin très arrosé, l’été fut moyennement ensoleillé, mais sec, accentuant ainsi le déficit hydrique qui perdure depuis 2016. De ce fait les baies de raisin sont restées de petite taille, concentrant sucres et couleur. Les vins produits sont riches, très colorés et possèdent de belles structures tanniques. Ils sont charnus et d’une bonne fraîcheur, malgré le caractère solaire du millésime. Du fait de la sécheresse, les quantités produites sont en retrait par rapport à la moyenne.

Dégustation

La robe est de couleur grenat aux reflets pourpres. Le nez, ample et varié, révèle des arômes de fruits frais, juteux et crémeux. A l’aération, des notes de myrtille associées à des nuances poivrées, réglissées et vanillées d’une belle intensité, donnent au vin une touche gourmande. L’attaque, dense et charnue, se prolonge en milieu de bouche, associant une impression de sucrosité savoureuse et harmonieuse. Les tanins suaves et structurés, laissent apparaître un boisé naissant, conférant au vin un bon retour aromatique. Le fruité initial du fruit frais se prolonge avec une belle finale longue et persistante.

Dans la presse

«Couleur sombre et vive. Nez moyennement aromatique, au fruité frais, mûr et épicé. Moelleux à l’attaque, suave au développement, juteux, au corps allongé et finement charnu, le vin s’étire en finale long et incrachable. Beaucoup de minutie dans la réalisation.»

Quarin
Mai 2018

«Juicy and forward, with anise-tinged plum and cherry fruit backed by a light brambly structure. A lingering chalk echo adds length. This delivers nice latent depth.»

Wine Spectator
April 2018

«Opulent and powerful for d’Armailhac with blackcurrants, blackberries and black olives. Full-bodied, tannic and extremely muscular. Very well done indeed.»

James Suckling
April 2018

«Charmeur, avec une jolie rondeur, des notes fruitées juteuses et une touche d’épices, il impose beaucoup de distinction et surtout un côté précis.»

La Revue des Vins de France
Mai 2018

«…2017 D'Armailhac is deep garnet-purple in color and very open on the nose with expressive notes of crushed black cherries, black raspberries and cassis with hints of baking spices, lavender and wood smoke. The palate is medium-bodied with a great core of vibrant red and black fruits, ripe, grainy tannins and superb freshness, finishing long and minerally.»

Robert Parker
Mai 2018

«Dichtes Purpurgranat mit lila Rand. Süsses schwarzes Johannisbeerbouquet mit Heidelbeergelee und Lakritze, dahinter ein zarter verführerischer Vanilletouch. Am Gaumen mit engmaschigem Tanningerüst und feinmehligem Extrakt. Zeigt jetzt schon eine schöne Balance. Im aromatischen Finale eine Explosion von blauen Beeren, frischem schwarzem tasmanischem Bergpfeffer und Holunderessenz. Gut gemacht!»

Weinwisser
Mai 2018

Comme le laisse deviner sa belle teinte grenat foncé, ce pauillac affiche un bon potentiel. Le bouquet fait la part belle aux fruits noirs, avec un discret soutien du bois qui s'exprime par des notes épicées. Ferme et dense dès l'attaque, le palais révèle une solide puissance tannique et une belle concentration.

Guide Hachette des Vins
2021

Couleur sombre, intense et belle. Nez moyennement aromatique, mais noble. Le fruité y est mûr et subtil. Bouche particulièrement distinguée dans ses appuis et son toucher. Le vin se développe très aromatique, avec du corps et une finale fondante. L’ensemble est très précis et surtout incrachable. En profiter jeune.

Quarin
Mars 2020

Tiefdunkles Rubingranat, violette Reflexe, zarte Randaufhellung, zart rauchig, reife Zwetschkenfrucht, feines Brombeerkonfit, zart nach Edelholz. Saftige Kirschenfrucht, rotbeerige Textur, feine Tannine, zitronige Nuancen, salziger Nachhall, vielseitiger Speisenbegleiter.

Falstaff
25 mai 2018

Fiche de cave

Château d’Armailhac 2017

Informations techniques

Millésime
2017
Couleur
Rouge
Format
double-magnum
Degré d'alcool
13.4%
Température de service
16-19°C
Maturité
2024 - 2062
Conservation
Nous recommandons de boire ce vin avant 2098
Cépages
68% Cabernet Sauvignon
22% Merlot
7% Cabernet Franc
3% Petit Verdot
Pays d'origine
France
Région
Bordeaux
Appellation
Pauillac
Points
93 Vinum

91 Decanter

91 Falstaff

94 James Suckling

92 Parker

92 Quarin

16 RVF

17.5 Weinwisser

94 Wine Spectator

Référence
082.003.2017.ca1dm